Warning: Use of undefined constant PRK_WOO - assumed 'PRK_WOO' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/3/d560892504/htdocs/app560894525/wp-content/plugins/fount_framework/js_composer-fount/config/map.php on line 3758
Lycée Jacques Monod

Lycée Jacques Monod

Lycée Jacques Monod – Lescar, Pyrénées Atlantiques (64)

Notre approche de la conception du projet d’extension du lycée Jacques MONOD à LESCAR est guidée par trois objectifs principaux, liés au contexte général de l’opération :

  1. Insérer harmonieusement l’ensemble neuf au lycée existant (parc, bâtiments anciens) et au-delà à la ville (vue plongeante depuis la cité)
  2. Qualifier la notion d’accueil et assurer la lisibilité de l’accès principal du lycée.
  3. Regrouper les locaux dispersés par unités fonctionnelles pour améliorer l’organisation générale du lycée

COMPOSITION ET INSERTION DANS LE SITE

Intervenir dans un site aussi fort que la cité historique de Lescar impose d’agir avec finesse et respect. Respect des édifices mais aussi respect des hommes et des femmes qui vivent ces édifices.

Notre projet prend en compte les différentes composantes du site

  • Surplomb de la cité historique
  • Bâtiments existants du XVIII°siècle
  • Parc paysager,

ainsi que sa perception par le promeneur, l’utilisateur et l’automobiliste.

Il s’enrichit de la force de cet environnement de qualité et dialogue dans une mise en valeur réciproque.

Cette volonté se traduit dans la volumétrie générale du bâtiment neuf composé des deux volumes à rez-de-chaussée entrecoupés de patios plantés, coiffé par un troisième volume à structure légère en bois.

Ces volumes sont délibérément simples. Construits en béton lasuré gris pour le rez-de-chaussée, en correspondance avec les « tons pierre » des constructions environnantes et en bois pour le volume de l’étage, entièrement enveloppé dans une résille de tasseaux ajourée, qui semble posé sur son socle. L’ensemble offre le sentiment d’ancrage dans le site, sans entrer en concurrence avec l’édifice existant.

La couverture des volumes du rez-de-chaussée est végétalisée, constituant une transition douce avec la végétation du parc et limitant l’impact du projet dans la vision panoramique depuis la cité.
Les équipements techniques sont regroupés dans trois petits édicules émergeant légèrement de la couverture végétale des volumes à rez-de-chaussée. Ils sont entièrement capotés de ventelles métalliques colorées et semblent « agrafer » les deux parties du socle du bâtiment, en alternance avec les patios plantés.

La notion de « cinquième façade » prend ici tout son sens.

L’ensemble neuf est traité comme la superposition de deux strates monolithiques, reliées au bâtiment ancien par la galerie transparente, s’insérant dans le site avec force, rigueur et discrétion.

 

Livraison en 2014

 

MVA – Michel Vaïsse : Architecte mandataire

Denis Debaig : Architecte associé